Pêcher la carpe en hiver

Pêcher la carpe en hiver n’est pas une chose aisé.C’est une activité réservé aux irréductibles carpistes, véritables passionnés armé de beaucoup de patience et de bon matériel.

A travers cette article je vais tenter de vous donner les bons conseils pour pêcher correctement et en toute sécurité.

Pratiquer notre sport favoris l’hiver présente plusieurs avantages.La pression de pêche est extrêmement faible, l’amorçage est réduit à son stricte minimum voir même inexistant, ce qui est une économie non négligeable ! 

Mais il y à aussi des inconvénients.Les conditions climatiques en font partie (froid,neige,gel…).l’hiver nos cyprins favoris réduisent leurs déplacement au minimum, semblant être dans un état léthargique ce qui réduit leur besoin énergétique et donc leur comportement face à nos pièges. De plus elle vivent sur leurs réserves accumuler durant l’automne. 

Pratiquer dans de telles conditions nécessite donc d’être très bien équiper.

Les vêtements tout d’abord devrons être porté en suivant la règle des 3 couches : 

  • La première couche devra être composer de sous-vêtements qui seront prêt du corps et permettrons de laisser s’évacuer la transpiration.
  • La seconde couche auras une fonction isolante et laissant également  la transpiration s’évacuer.Par exemple un pull en laine.
  • La dernière couche vous protégeras des conditions climatique extérieure.Elle devra être imperméable (vent et pluie) et laissera encore une fois s’évacuer la transpiration.Le Gore-Tex est une fibre qui joue parfaitement ce rôle.
  • N’oublions pas de bien proteger les extrémité du corps.Pour les pieds des chaussettes en laine/acrylique semble être les plus adapté.Pour les mains des gants en polaire ferons l’affaire.Pour finir la tête est la partie du corps avec le plus de dissipation thermique (jusqu’à 40% ! ) Couvrez la avec un bon bonnet en laine avec une doublure polaire, voire même une cagoule (c’est pas au top de la mode mais à -5° on oublie vite ce détail ! ).

La nutrition n’est pas un point à négliger.Manger des plats chauds à fort pouvoir calorique est une obligation.Il faut savoir que lorsque votre corps lutte contre le froid il brûle des calories pour maintenir une température corporelle stable.Votre métabolisme augmente et vos besoins énergétique également.

Pensez également à bien vous hydrater.L’alcool est à proscrire car il joue un rôle de vasodilatateur.

Un duvet adapté sera de la partie.En duvet d’oie ou matière synthétique il devra être choisis avec soins tant les températures baisse la nuit.

Il existe aussi des petits chauffage de biwy fonctionnant au gaz.Ils sont peut chère, compact et vous ferons beaucoup de bien lorsque vous referez vos montages/eschages la nuit après un départ.Pensez à bien l’éteindre avant de vous endormir.

Un bon biwy avec une surtoile et un tapis de sol épais vous isolerons du froid provenant de la terre et garderons plus facilement la chaleur emmagasiner à l’intérieure.

 

Maintenant que vous êtes armé pour affronter les grands froid, passons à la pêche.

Les spots : 

Pour bien choisir son spot il faut d’abord commencer par bien comprendre comment fonctionne la température de l’eau.

En été la surface est la plus chaude et la température baisse au fur et à mesure que la profondeur augmente.

L’hiver c’est précisément l’inverse qui ce produit.Les couches d’eau supérieure seront plus froide que les couches inférieures.Ceci est valable pour tout types de plan d’eau.

Les poissons ce tiennent souvent dans les couches d’eau les plus chaude (au plus profond donc).Lors de belle journée ensoleillé les poissons sont souvent amener à ce dirigé vers les zones moins profondes ou la nourriture naturelle sera plus abondante.

En rivière c’est différent.Le brassage constant de l’eau fait qu’elle refroidis moins vite et les carpes étant obliger de lutter constamment contre le courant garde une certaine activité physique et les oblige à ce nourrir plus régulièrement. Cette dernière est donc un lieu de choix pour pratiquer notre pêche.

L’Amorçage : 

Le système digestif des carpes étant fortement ralenti, il faudra avoir la main légère sur l’amorçage.

Une petite poignée de graine type mais et/ou chènevis fera l’affaire, ou bien encore un petit stick.

Les cacahuètes ou autres produit oléagineux et très nourrissant ne sont pas conseiller.De plus les huiles figes à ces températures basse (c’est également valable pour les pellets qui ce dissoudront beaucoup moins vite).

On oublie également les produits avec un très fort taux de protéines.ces dernières étant très difficilement assimilable par la carpe quand la température de l’eau est inférieure à 4°C.Au contraire les épices favorise cette digestion, d’ou l’utilisation courante de ce type de produit l’hiver.

Avec ces quelques conseils j’espère que vous passerez de très bonne nuit au bord de l’eau ! 

 

 

 

2 Replies to “Pêcher la carpe en hiver”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.